1991-1993
sans nom
luxe et mode


revue de presse : Technikart septembre 2001 :
sans nom n°1 - EDITO :

QUOI DE PLUS SEDUISANT que le trait d'esprit ou la remarque qui fait mouche ?
Puissance de la synthèse fulgurante. Aller tout de suite à l'essentiel.
Un Blitzkrieg : simplifier toutes les fractions, les factions, a leur point-pivot, écarter les lieux communs, aller vite et loin comme l'onde d'un contrepoint qui tient ensemble plusieurs sonorités pour les tendre vers une mélodie d'où surgit le sens véritable.
Voilà peut-être l'optique de notre magazine.
Comment écarter les montagnes d'informations plus érudites que vraiment savantes ?
Remonter toujours vers l'original, se méfier des photocopies, humer le parfum rare, classer, clarifier, énoncer nos points de vue et nous prouverons qu'ils sont pointus : éclatants sans être aveuglants.
Car l'important dans la recherche du Simple (non pas du brut, mais du Pur) est la botte secrète permettant de trouver l'aiguille dans le tas de foin des signes.
Tel est notre défi, et sans doute est-ce aussi celui du troisième millénaire: comment être informé vite mais bien, en profondeur mais aussi en surface dans ces détails qui donnent l'accent d'une époque ?
Faire percevoir notre plaisir à informer non pas mieux ni autrement mais essentiellement, en dessinant ce que notre époque ne peut pas ne pas être.
Cette ambition nous l'espérons vous montrera que notre séduction n'est pas un miroitement parmi des myriades, ni une pâle brillance cachant qu'en réalité l'astre dont elle est issue est mort depuis longtemps, mais l'éclat d'une étoile donnant de l'information neuve, de la lumière vive.

sans nom n°1 - Jan/Fev 91
 
 
 
 
   
sans nom n°3 - Avril/Mai/Juin 91
 
 
 
 
 
sans nom n°3 - Automne 91
 
 
 
 
 
 
sans nom n°4 - quatrième trimestre 91
 
 
 
 
 
sans nom n°5 - premier trimestre 92
 
 
 
 
 
 
sans nom n°6 - deuxième trimestre 92
 
 
 
 
 
sans nom n°7 - troisième trimestre 92
 
 
 
 
 
 
sans nom n°8 - quatrième trimestre 92
 
 
 
 
 
sans nom n°9 - quatrième trimestre 92
 
 
 
 
 
 
sans nom n°10 - hors série - premier trimestre 93
 
 
 
 
 
1993-1995
sans nom
la revue des moeurs

revue de presse : Technikart septembre 2001 :
Pourquoi un succès sans nom
Début décembre, sans nom un numéro évènement d'un média nouvelle génération métis entre le magasine et la revue fait son apparition dans les kiosques et en moins de deux semaines, juste avant Noël, le numéro de sans nom, la revue des moeurs était épuisé.
II est réédité avec un clin d'oeil sur la censure et se retrouve en kiosque début février où il fait encore parler de lui.
Comment une revue à ce jour inconnue, littéraire, en cinérama et radicale, consacrée pour son numéro un, à l'inattendue deuxième révolution sexuelle en cette époque du sida, connaît un tel succès ?


Parce que sans nom c'est sans nom
sans nom, c'est l'exploration de nos mythologies, de l'art de vivre, des émergences, du style de ce temps. L'époque bascule. L'espérance vacille, le réel vient nous frapper. L'amour nous hante et nous tue. Le danger et la beauté s'entremêlent. Nous allons désormais vivre aux extrêmes. Tandis que notre univers se double d'un cyberspace technologique. Virtuel. Délirant.

sans nom traque les limites de la modernité, rêve et fait du bien .
sans nom est une revue de moeurs. Elle regarde notre époque pour ce qu'elle est et non pour ce qu'elle devrait être. Chaque trimestre, nous passerons au crible une tendance lourde. Nous ouvrons à peine l'oeil du cyclone.
sans nom montre et écrit ce qui ne l'est pas. Nulle part, libre, crypté, auto-financé, il ose et se moque du consensus.
sans nom est une revue objet. Il prend son temps pour paraître. Il s'accompagne d'évènement. II a soif d'absolu. Laboratoire d'artistes, d'écrivains, de photographes, avant-garde en mouvement, oeuvre d'art exploratoire.

sans nom n°1 - Hiver 1993/94
 
 

 
 
 
 
sans nom n°2 -Printemps 95